Contact | Plan du site
Accueil - Commune de Kintzheim - Blason Commune de Kintzheim

Infos pratiques

Horaires Mairie de Kintzheim Horaires :
du Lundi au Vendredi: 
de 08h00 à 12h00
Lundi et Vendredi:
de 17h00 à 18h00
Mairie de Kintzheim Adresse:
50 rue de la Liberté
67600 KINTZHEIM
Téléphone de la mairie de Kintzheim

mail de la mairie de Kintzheim
Contacts:
Tél: 03.88.82.04.87
Fax: 03.88.82.71.20
commune.kintzheim@wanadoo.fr

 

Météo à Kintzheim

ERROR: Can not connect the API

 

Publications communales

Rechercher


 

Le jardin médiéval

HORTUS HYPOCRAS KINTZHEIM

Jardin médiéval de KintzheimSoyez les bienvenus dans le Jardin de l’Apothicaire dont voici quelques secrets à retenir car ils évoluent d’année en année grâce à notre recherche, à l’application du jardinier Patrick PAULI, de la fée Mélanie et des observations recueillies. 

Jardin clos de forme géométrique trapézoïdale, le grand rectangle se terminant en pointe triangulaire. Agencement - une allée Ouest – Est le long de la porte d’entrée, l’une ou l’autre petite traverse latérale, agrémentée d’une pergola élevant/tressant 4 mûriers.

Plessis tressés ou naturels avec un grand nombre de plantes aromatisées et médicinales de 3 géométries : le carré – le cercle – le triangle.

D’Ouest en Est / de l’entrée jusqu’à la pointe RD 159

 3 plessis rectangulaires de rosiers

A

B

C

Livêche

Cassis

Framboisiers

Tanaisie

Groseillier à grappe

Asperges

Molène

Groseillier à maquereau

Cataire

Cœur de Marie (Dicentra)

Myrtille

Goji

Pivoine

 

 

 

3 plessis carrés tressés en alignement Ouest – Est, contenant des mélanges

Le plessis du milieu est agrémenté d’un cep Oberlin

A

B

C

Menthe coq

Salvia tricolore

Sariette

Hysope

Aspérule

Oseille pourpre

Angélique

Menthe poivrée

Santoline grise et verte

Raifort

 

Bourrache

Herbe à curry

 

Origan

Delphinium

 

Rue

 

un plessis du jardin médiéval de Kintzheim

1 plessis triangulaire – à la pointe du Jardin 

Anis

Pimprenelle

Rose trémière

Aneth

Artichaut

Mélilot blanc

Coriandre

Dracoce phallum

Souci

Camomille

Grande mauve

Valériane des collines

Lavatère

Fenouil

Sainfoin

Delphinium

Cardon

Argousier

 

 

Faux indigo

 

Le Hortus est aussi  un ‘’viridarium’’ c'est-à-dire un verger planté d’arbres fruitiers et d’agrément

Un cerisier

Un houx conique magistral

Un érable pourpre

Un mirabellier

Un liquidambar

Un savonnier

Un cognassier

Un magnolia

Un arbre de Judée

Un mûrier arbre

Un catalpa bigninoides avec cosses en fuseaux de 30 à 40 cm.

 

Le Hortus est composé d’arbustes et de fleurs de diverses couleurs

Un keria japonica

Des genévriers

Un hibiscus

Un sureau

Des lilas

Un cormier

Un tulipier de Virginie

Un noisetier

 

Des rosiers

Du lierre

Un groseillier à fleurs

Des glaïeuls

Des rhododendrons

Des pivoines

Un forsythia

Un heuchera sanguinea (à côté de l’auge)

 

Mobilier

Jardin médiéval de KintzheimNotre jardin n’est pas un jardin de simples avec des plantes médicinales utilisées pour soigner les maladies. L’apothicaire est le rappel à un passé de pharmacopées sophistiquées plus ou moins bien utilisées en fonction des personnes qui les distillaient et de leurs connaissances botaniques.

Le maximum de fiabilité était accordé aux monastères, les religieux ayant acquis les connaissances utiles en science botanique.

Le jardin médiéval est né avec l’expansion des monastères aux VIIe et VIIIe siècles. En règle générale quatre carrés (ou quatre croix) divisaient les aliments :

L’esprit du « Hortus Hypocras » de KINTZHEIM est indiqué par les deux tableaux aux textes explicites.

Parmi les plantes aromatiques, l’absinthe, dont on a fait un alcool célèbre (interdit de 1915 à 2003) et qui est en même temps une plante aromatique et médicinale. On peut l’utiliser en infusion ou en vin ou bière d’absinthe pour en atténuer l’amertume. En cuisine, l’absinthe se marie bien avec les viandes grasses. L' « artemisia absinthium » est explicitée sur un petit panneau lutrin avec 9 autres plantes telles la livèche, le genévrier, le raifort et quelques arbres comme le taxus boccata, l’arbre de Judée, le mûrier noir, le savonnier, le cognassier ou le prunus avium = un cerisier bigarreau Napoléon.

L’hypocras est une ancienne boisson à base de vin sucré et aromatisé. La légende attribue son invention au médecin grec Hippocrate au Ve siècle avant J.C. En réalité, le nom "hypocras"’ est apparu pour la première fois au milieu du XIVe siècle. 

Selon Pline l’Ancien et Apicius, les Romains buvaient déjà des vins épicés. Les premières recettes de vin épicé apparaissent à la fin du XIIIe siècle en clairet. Le vin épicé "pimen ou piment" est cité par Chrétien de Troyes au cours du XIIe siècle. L’hypocras est un apéritif ou un digestif, souvent prescrit par les médecins pour favoriser la digestion. Sous Louis XIV, l’hypocras était offert comme présent de valeur au même titre que les confitures.

Jardin médiéval de Kintzheim

Sans doute l’usage intensif des épices était-il destiné à masquer le goût d’un vin bouchonné ou qui avait tourné ! L’hypocras est la boisson que commande d’Artagnan qui avait le temps d’épier Bazin, le laquais de son ami Aramis, dans Vingt ans après d’Alexandre DUMAS.

NB : Les 11 Jardins médiévaux du Circuit des 10 Communes Touristiques sont évolutifs. Il y a aura donc de nouveaux amendements dès l’automne 2014 inhérents aux recherches et aux observations enregistrées lors des Rendez-vous aux Jardins (voir les dépliants d’information générale).

Le Jardin a été animé lors du 2ème SlowUp d’Alsace, le dimanche 1er juin 2014 par l’Ami Myosotis, Philippe RAUEL et par deux musiciennes de Künigs’Art, les Dames Geneviève et Anne, Groupe de musique du Moyen Age et de la Renaissance qui s’est produit en Concert en l’église Saint-Martin dimanche 29 juin 2014 à 17 h.

Partenariat entre la Commune et le Château du Haut-Koenigsbourg, M. Laurent SCHMITT (Directeur) et Mme Delphine BRUNEL (animatrice)
la Volerie des aigles, la Montagne des singes, le Parc Cigoland qui ont offert, chacun, des billets d’entrée gratuite, en récompense des bonnes réponses fournies aux questions de l’Ami Medievalis.

Heures d’ouverture à partir du 15 juin 2015

Lundi au Jeudi de 13h à 16h
Vendredi : fermé
Samedi de 9h30 à 17h30
Dimanche de 10h00 à 16h (juillet et août)